04 94 12 55 94
04 83 69 01 19 (ligne directe lundi matin, mercredi et vendredi matin)

secretariat.paulhe@gmail.com

Clinique Sainte-Marguerite
Avenue Alexis Godillot - 83400 Hyères

  • janv. 22

    " j'ai des prothèses texturées ? quand faut-il s'inquièter ?" comment le savoir ? faut-il s'inquièter ? que faire ? Lire la suite

  • janv. 18

    le lymphome anaplasique à grandes cellules données scientifiques Lire la suite

  • sept. 09

    Vous avez l' air fatigué ? Une injection de Juvederm à Toulon ! Pour corriger un air fatigué, le Dr Paulhe réalise des injections d'acide hyaluronique Juvederm Lire la suite

  • juil. 21

    La qualité d'un acide hyaluronique Comment choisir le bon acide hyaluronique? Lire la suite

  • mai 16

    Rencontre avec le Dr De Maio le 8 avril le Dr Paulhe s'est rendu à Paris pour suivre un atelier avec le Dr De Maio Lire la suite

  • févr. 05

    injections Pourquoi choisir un Chirurgien pour faire ses injections ? Lire la suite

  • janv. 22

    CONGRES NEW YORK CITY depuis plusieurs années le Dr Paulhe participe à un grand congrés international Lire la suite

le lymphome anaplasique à grandes cellules

18/01/2019

Le lymphome anaplasique à grande cellules (LAGC)

•Le lymphome anaplasique à grandes cellules (LAGC)  est une tumeur extrêmement rare découverte depuis quelques années et dont aucun cas n’a été retrouvé chez une patiente n’ayant jamais eu de prothèses mammaires. Il a été recensé en France 53 LAGC sur plus de 500 000 femmes porteuses d’implants soit 0,01%

•L’origine de ce lymphome non hodgkinien est très mal connue mais il semble apparaître que la texturation des implants pourrait jouer un rôle dans la survenue du LAGC. Une prothèse texturée est une prothèse dont l’enveloppe n’est pas lisse et présente des rugosités destinées à favoriser l’accroche de l’implant aux tissus. Différents travaux laissent à penser que comme pour le cancer du sein, un terrain génétique particulier pourrait être un facteur favorisant. Des études complémentaires restent nécessaires.

•Le traitement du LAGC consiste en une explantation de l’implant et une capsulectomie radicale (c’est à dire une ablation complète de l’enveloppe de la prothèse) avec envoi de la capsule en analyses spécifiques. L’évolution d’un LAGC traité à temps est très favorable avec une guérison complète du lymphome.

•En prévention du LAGC, il est pour le moment recommandé par la Haute autorité de santé de ne plus poser d’implants texturés. Il n’est absolument pas recommandé de réaliser une ablation préventive d’implants chez une femme porteuse d’implants texturés sans aucun signe clinique anormal.